Henri Maître

Les Minorités du Guizhou, du Yunnan, du Guangxi ...  et d'ailleurs

(... site en travaux pour 10 ans encore)

 

On recouvre du terme de "Minorités" les 110 millions de chinois qui ne relèvent pas de l'éthnie dominante Han. Ils ont été regroupés officiellement en 55 minorités en 1949, à partir de critères essentiellement linguistiques. On comptait alors plus de 1000 groupes ethniques différents. Sans surprise, c'est à la périphérie de l'empire chinois que l'on retrouve aujourd'hui ces minorités, progressivement repoussées comme "barbares" dans les terres les moins hospitalières. Beaucoup se sont également établies dans les pays frontaliers : VietNam, Laos, Birmanie ...
Pour le visiteur, les minorités composent ainsi une guirlande colorée qui enceint la Chine d'une ribambelle de pépites éclatantes. Nous vous proposons ici de les suivre une par une telles que le visiteur a pu les rencontrer entre 2008 et 2016

(poursuivez le texte d'introduction aux minorités, ici )


carte des pays concernés     |     courte bibliographie     |     chronologie des dynasties chinoises    |     classification des minorités    |     les divers musées des minorités


Un regroupement des minorités chinoises, assez classique, met l'accent sur les grandes familles ethno-linguistiques. Trois d'entre-elles sont peu représentées dans les régions que nous avons visitées et ne seront pas décrites ici : la famille altaïque (dont les Mongols et les Mandchous), la famille indo-européenne (Tadjiks et Russes) et la famille coréenne. Nous avons adopté un classement fréquemment proposé (voir par exemple F. Grenot-Wang, ou J. Goodman), et distingué le groupe tibéto-birman, le groupe Miao-Yao, le groupe Thaï-Kadaï, le groupe austro-asiatique et la groupe musulman Hui. Nous avons ajouté les LaoHans (ou Hans anciens) qui ne constituent pas une minorité à strictement parler, mais en manifestent toutes les propriétés.

 

       Le groupe Miao-Yao

  • Les  Hmongs ou Miaos

    •   les Miaos à longues cornes (Vron Hmong) de Longga et Suoqa (Guizhou)

    •   les Miaos Rouges de Shibing (Guizhou)

    •   Les Miaos Noirs de BaSha et de Xijiang(Guizhou)

    •   Les Hmongs Noirs, ou Hmus, de Sapa (VietNam)

  • Les Yaos

    • Yaos à pantalons blancs, à pantalons noirs, à longs manteaux de YaoShan (Ouest du Guizhou)

    • Yaos Rouges de Longsheng et Longji (Est du Guizhou)

  • Les Tujias des Monts Wuling (Hubei, Hunan) et de Zhangjiajie (Hunan)

  • Les Ges de Cong An Jiang et HuangPing (Guizhou)

  • Les Daos de Sapa (VietNam)

       Le groupe Thaï-Kadaï (Zhuang-Dong)

  • Les Buyis de Huangguoshu, de Nanlong et de Xingyi (Guizhou)

  • Les Shuis de Jiuo Qian (Guizhou)

  • Les Maolans de Pingtang (Guizhou)  (à venir)

  • Les Dongs de Zhaoxing et de Chenyang (Guangxi)  (nouveau !)

  • Les Daïs du Sud Yunnan :

    • les Daïs des montagnes Ailao (Yunnan, à la frontière du Myanmar) (à venir)

    • Les Daïs du Xishuangbanna (Extrême sud du Yunnan)

       Le groupe Tibéto-Birman

       Le groupe Austro-asiatique

  • Les Bulangs de Xishangbanna (Yunnan) (à venir)

  • Les Was à la frontière birmane (Yunnan) (à venir)

       La communauté Musulmane Hui

  • Une communauté dispersée dans le Sud-Ouest (Yunnan - Sichuan, Shaanxi) (à venir)

       Les LaoHans : fausse minorité

  •  Les LaoHans ou Hans anciens ou  Tunpus de TianLong  (Guizhou)

    •              la "villa" Han de Feiyunya  de HuangPing (Guizhou)

Les habits et les bijoux des LaoHan de TianLong


Miaos du Guizhou


Village Yao de LaTian (Sud-Ouest du Guizhou)


Tissus et bijoux Tujias


Les Buyis au village


Fête chez les Ges


Les Daïs du Xishuangbana


Les Sanis, Yis de Shilin


Miaos à Longues Cornes


Yaos à Pantalons Blancs


Daos du Viet Nam


Les habits des Shuis du Guizhou


Village LaoHan


Les Yis des Montagnes Froides


     

Hmongs Hmus du Viet-Nam


Yaos Rouges de Longji


Les Buyis en fête


Yis Noirs du Yunnan


Mosus du Lac Lugu



Les Ges de Chonganjiang



Les Bais au marché



henri

        
                                   Retour à la page des voyages
        
                                   Retour à la page d'accueil de ce site
© henri maître  - le 1er avril 2017